Stratégie de bureau : comment tirer pleinement parti de la période pré-Noël ?

noel-au-bureauNoël est bientôt là, et par la magie des médias et de la pub qui n’a pas oublié d’être en avance cette année, tout le monde y pense depuis facile mi-novembre. Période détestable pour les uns, magique pour les autres, elle est, en tous les cas, assurément totalement stratégique au boulot POUR TOUS. Pourquoi ? Parce que, tout simplement, c’est la seule période de l’année où un petit air de romantisme flotte un peu partout. On se reconnecte à ses souvenirs d’enfant, on se surprend à regarder une guirlande briller, et le plus important devient, l’espace de quelques semaines, de trouver comment faire plaisir à ses proches. Alors forcément, tant de Jingle Bells ne peuvent qu’influencer l’ambiance de l’open space : rester impassible face à tant de jolies émotions serait sans aucun doute une faute de goût. Résultat : même Duboss s’y met. Les plus malins sauront en profiter…

Source gif : www.reactiongifs.com

Personal branding : c’est le moment où jamais.

periode-noel-au-travailSource gif : gifs.tastefullyoffensive.com

Vous le savez aujourd’hui tout n’est que communication, et même votre petite personne n’échappe pas à la règle. Votre carrière dépend tout autant de la construction de votre CV que de l’image que vous renvoyez. Or, à l’heure du Nobody’s perfect, la stature du parfait workaholic est rarement un bon parti pris. Il faut avoir une personnalité, une âme, des émotions, des failles. Oui, mais voilà, la plupart du temps, tout cela est légèrement antinomique avec la réussite au boulot. Vous devez donner de vous-même mais pas trop. Apparaître humain mais ne pas basculer dans la franche camaraderie. Bref, un défi permanent que vous laissez volontiers à ceux qui ont le temps. La bonne nouvelle c’est que la période pré-Noël va tout arranger. Vous allez pouvoir :

  • Montrer que vous êtes un super papa/une super maman/un super ami… Parce qu’à la machine à café, vous échangerez avec tous vos collègues vos idées cadeaux.
  • Prouver que votre vie perso est importante en passant toutes vos pauses déjeuners à trouver la dernière boîte Playmobil de la région.
  • Faire un peu de storytelling autour de votre petite vie. Oui, vous allez passer Noël à Paris parce que votre arrière-grand-mère est trop fatiguée pour faire de la route. Oui, vous allez revoir ce cousin à qui vous n’aviez pas parlé depuis vingt ans. Oui, vous ferez une surprise aux enfants de la famille en vous déguisant en Père Noël…
Marquer des points : en vous chargeant de la soirée de Noël de l’entreprise.

noel-entrepriseSource gif : www.hulu.com

Attention, ne faites surtout pas l’erreur de prendre cette soirée comme un non-évènement. Au contraire, il est de la plus haute importance. Tout d’abord, votre boss a peu d’occasions d’offrir un « moment convivial et de partage » à ses salariés : il veille donc au grain pour que, tant qu’à faire, la mayonnaise prenne et que tout le monde soit content. Second point : si Chef propose une soirée de Noël, c’est qu’il aime Noël, et ce que Chef aime, vous l’aimez aussi évidemment.

Vous aurez donc tout intérêt à faire honneur de votre présence. Mais surtout, vous pouvez faire bien mieux : participer à l’organisation. Visibilité de votre investissement et reconnaissance de Chef garanties. Vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Constituez un « groupe soirée Noël » et embarquez à vos côtés deux-trois collègues histoire que l’évènement vous paraisse plus digeste à organiser. Si c’est, depuis des années, Jacqueline qui s’en occupe, proposez-lui tout simplement vos services pour l’aider.
  • Allez à l’essentiel pour tous les grands basiques : buffets, boissons, déco… Ne cherchez pas l’originalité, allez au plus simple, personne ne s’attarde jamais sur ces détails.
  • Distinguez-vous par LA bonne idée en plus pour que ce Noël en entreprise reste dans toutes les têtes. Ceux qui ont un peu de budget penseront aux troupes de théâtre ou aux activités type team-building pour animer la soirée. Les autres donneront de leur personne : animation d’un jeu, d’une soirée dansante, photomaton… tout ce que vous voulez qui puisse décoincer un peu l’ambiance.
  • N’oubliez pas l’opération fayotage : au hasard, une carte collective à faire signer à tous les salariés pour souhaiter à Chef de bonnes fêtes et une bonne année.
Profiter du rythme qui ralentit

noel-travailSource gif : imgur.com

Alors bien sûr, c’est souvent une période chargée niveau boulot. Objectifs à atteindre avant la fin de l’année, coup de speed avant les vacances scolaires… On peut dire qu’on est loin de l’ambiance aoûtienne. Il n’empêche qu’il règne aussi à cette période une forme de tolérance en faveur de la vie perso plus que pro. Un seul mot d’ordre : profitez-en.

  • Partez plus tôt le soir : parce que, bien sûr, vous avez moult préparatifs. Entre les cadeaux, les dindes à commander et votre concours de lumières de Noël dans votre quartier, vous ne savez plus où donner de la tête…
  • Faites traîner les pauses-déj’ : c’est la période bénie des repas d’équipes ou avec les clients qui s’éternisent, parce qu’on ne va quand même pas manger une simple pizza alors que c’est la fin de l’année…
  • Faites venir votre famille espagnole pour les fêtes : dans votre imagination ou pour de vrai, jouez la carte des proches qui débarquent et auprès desquels vous avez envie de passer du temps. Allez zou, départ à 17h tous les jours et RTT à gogo !
  • Et au quotidien, levez le pied : profitez de la bonne humeur générale pour prendre un peu le temps de rigoler avec vos collègues ou rester un peu plus longtemps au téléphone avec vos partenaires, fournisseurs, clients…
Sautez sur l’occasion pour mettre fin aux conflits latents

ambiance-noel-au-travailSource gif : holmestice.livejournal.com

C’est pas joli-joli d’être fâché à l’heure où tout le monde est censé s’aimer. Conséquence : tout le monde est un peu moins screugneugneu à cette période de l’année. Ou en tous les cas, ouvert aux plus charmantes réconciliations. C’est le moment d’aller voir Jean-Pascal et Jacqueline avec qui vous étiez en froid depuis des mois, pour leur proposer un verre de l’amitié en cette fin d’année, dans l’idée de repartir sur de bonnes bases l’année prochaine. Techniquement impossible qu’ils refusent si vous prenez votre petit air de chaton attendrissant. Et encore plus si vous êtes sincère. Vous verrez, en moins d’un verre, vous serez copains comme cochons, ce qui est très bon pour votre aura corporate… Et vous serez fiers, vous aussi, d’avoir un peu œuvré à cette fameuse magie de Noël.

Pas encore de commentaire.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *