Quand tu parles de ton travail à un repas de famille…

repas-noel-discussion-travailLe travail, ça ne passionne pas les foules, et pourtant c’est l’un des premiers sujets de conversation quand on retrouve ses proches. Et certains sont mieux lotis que d’autres. Quand on est facteur, a priori tout le monde comprend ce qu’on fait. Quand on est responsable RSE, c’est déjà plus tendu. Idem si tu es Président de la République, on va éviter de te chatouiller sur tes choix de carrière, alors que quand tu cumules les CDD, tu as droit, au choix, aux complaintes familiales déprimantes sur le thème du monde qui va mal, ou au regard condescendant de ton abruti de cousin, qui cache à peine tout le mal qu’il pense de ton CV. La bonne nouvelle, c’est que c’est quasiment la même dans toutes les familles… Mais si, regardez !

Source gif : wifflegif.com

… Il y a tout d’abord tes parents qui te trouvent exceptionnel même quand tu racontes cette anecdote inintéressante de la fois où tu as réparé l’imprimante.

repas-de-famille-parler-travailSource gif : www.reddit.com

Du coup, tu hésites entre être gêné, parce que c’est too much, ou profiter, parce que c’est les seuls gens dans ta vie qui rendent hommage à tes talents professionnels. Tu optes pour la seconde option, surtout depuis que tu as des enfants, que tu trouves toi-même exceptionnels.

Et cet oncle qui, quoi que tu dises, ramène ton travail à un boulot de facho capitaliste.

repas-noel-travailSource gif : gifsoup.com

À chaque repas, il attaque doucement, en te posant des questions innocentes sur ton entreprise, ce que tu y fais. Puis tel l’animal affamé de bastons, il attend le premier détail qui lui permettra de te sauter dessus pour te reprocher toute l’immondice de notre monde moderne. S’ensuivra un monologue très très long auquel il te sera parfaitement inutile de rétorquer, puisque rien ne le fera changer d’avis. Une seule stratégie : glissez un petit « Et avec les élections, ça va pas s’arranger », puis laisser toute la famille s’entretuer sur le terrain politique. L’attention ne sera plus sur toi et ton job, et tu pourras tranquillement t’éclipser vers la table des enfants jusqu’à ce que les adultes aient fait le tour de la question (ou que l’un d’entre eux ait quitté le repas, trop énervé, c’est tout à fait habituel, pas d’inquiétudes).

Ce cousin qui te questionne sur ton travail juste pour pouvoir te dire qu’il fait mieux

parler-travail-en-famille-noelSource gif : www.nbc.com

À chaque repas, lui aussi te fait le coup. Sous ses airs faussement pacifiques, il n’a qu’une envie : te démontrer que professionnellement, tu es une bouse, et lui la statue de la liberté. Alors cette fois-ci, gagne du temps. Quand il te demandera si au boulot ça va, réponds directement que « non, par rapport à lui, tu n’es une goutte de boue dans l’océan de la réussite », et demande-lui ses conseils. Au fond, c’est ce qu’il cherche : parler de lui. La discussion ne sera pas plus intéressante, mais tu te seras épargné ses petits sous-entendus humiliants habituels.

Tes aïeux qui ne comprennent rien à ton boulot (ou qui font semblant de ne rien comprendre, parce qu’ils n’ont pas envie de parler de ça avec toi)

parler-carriere-en-familleSource gif : www.funnyjunk.com

« Ah oui, tu fais de la communication ? C’est bien ça ! C’est utile les télécoms. Allez, mange, ça va refroidir ! »

Les enfants qui s’ennuient en t’écoutant.

parler-boulot-avec-enfantsSource gif : www.tumblr.com

Et ils n’ont pas tout à fait tort. Dans repas de famille, il y a famille : alors pourquoi les adultes monopolisent-ils la conversation, qui plus est, pour proliférer un ramassis de bêtises ? Pourquoi on demande vite fait en début de repas aux enfants, si à l’école ça va… pour ensuite les prier de se taire ou de jouer entre eux ? Arrêtons d’opprimer les enfants : faisons plus de place à Peppa Pig et aux tournois de jeux de société pendant les repas de fêtes, ce sera beaucoup plus intéressant pour tout le monde.

Ton neveu surdoué qui trouve que tu gères mal ta carrière

 

surdoué-travailSource gif : reddit.com

Et tu ne peux rien faire : il est encore jeune, tu ne vas pas le bâcher même s’il t’insupporte. Écoute sagement ses conseils, et dis-toi, maigre consolation, qu’à son âge, toi au moins, tu avais déjà une bonne dizaine de conquêtes à ton actif, à défaut d’un cerveau aussi vif.

Ta grande tante qui essaie de calculer combien tu gagnes pour savoir si tes cadeaux sont valables.

parler-travail-en-familleSource gif : www.mtv.com

Ne lâche rien ! Ne jamais parler argent est la première règle du Fight Club des familles !

Ton conjoint qui n’en peut plus de t’entendre parler de ton taf.

giphySource gif : giphy.com

Tous les jours de la semaine, il a déjà droit à ton compte-rendu des méfaits en tous genres de Martine, Jean-Jacques et Duboss. Et là, tu lui fais un replay intégral de l’année écoulée. Insupportable. Pour te donner un ordre d’idée : tu vois quand tes enfants te demandent pour la quinzième fois de regarder le même dessin animé avec eux, et que tu trouves n’importe quelle excuse pour te défiler ? Eh bien, là, tu es en train d’imposer la même punition à ton conjoint. Débranche. Et parle de Miss France ou de Thomas Pesquet, tout le monde t’en sera reconnaissant.

Pas encore de commentaire.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *