On vous refuse votre augmentation : comment répondre avec tact aux excuses bidons ?

Excuse-augmentation-travailMise en situation : vous avez demandé il y a quelques mois une augmentation. Et là, Chef vient de dire non. Non. À vous ! Vous qui vous tuez à la tâche du lundi au vendredi, n’avez jamais manqué un pot de départ et vous tapez régulièrement des sandwichs au pain de mie pour écourter la pause déj’ ? Alors que parallèlement, vous venez d’apprendre que cet abruti de Jean-Louis vient de décrocher le jackpot sous de sombres prétextes d’ancienneté ? Et QUI C’EST qui a réparé l’imprimante en plus le mois dernier ? C’est Jean-Louis peut-être ? Avant de tout casser et d’enterrer, par là même, toutes chances d’infléchir la décision de votre boss, reprenez-vous. Dans une partie d’échecs, on insulte rarement son adversaire pour gagner. Vous l’aurez compris, c’est à vous de jouer, et non d’hurler. Méthode.

excuse-refuser-augmentationSource gif : funnycutegifs.com

Ce que vous voudriez répondre : « pas de problème, si c’est juste l’ancienneté qui prime, compte sur moi pour me mettre au vert les deux prochaines années mec ».

Ce que vous feriez mieux de répondre : « j’entends que culturellement, mon manque d’ancienneté peut être un frein. Pour autant, je ne te demande pas une augmentation par hasard, mais parce que je pense que mes résultats méritent un coup d’œil. Puis-je t’exposer quelques chiffres pour que tu comprennes ma motivation ? » (Et là, bien sûr, vous avez préparé toute la doc qui va bien pour prouver que vous apportez beaucoup à l’entreprise).

repondre-a-un-refus-daugmentation

Ce que vous voudriez répondre : « jusqu’à preuve du contraire, je n’ai pas de compte joint avec Paul. Donc son oseille, je m’en tape complètement. Entre parenthèses et pour info, ce type bosse dix fois moins que moi et je le hais profondément dorénavant ».

Ce que vous feriez mieux de répondre : « je suis ravi pour Paul, c’est un super collègue et collaborateur. Je comprends aussi que le budget d’augmentations ne soit pas extensible à l’infini. Pour autant, je ne fais pas le même travail que Paul, mes résultats sont bons cette année : peut-on en discuter ? » (Et vous faites disparaître Paul de la conversation pour recentrer votre interlocuteur sur vous).

reagir-a-un-refus-de-promotion

Ce que vous voudriez répondre : « les finances vont mal, enfin pas pour tout le monde, on est en mars et t’es plus bronzé que Donald Trump… »

Ce que vous feriez mieux de répondre : « je suis désolé d’entendre cela, je ne savais pas. J’entends parfaitement dans ce cas que tu sois vigilant côté budget, mais je me permets d’insister car je suis très impliqué et prêt à faire encore plus pour t’aider… » (Et vous dites justement tout ce que vous pourriez faire en plus pour aider la boîte à se développer, moyennant une petite compensation pécuniaire).

mon-patron-refuse-de-maugmenter

Ce que vous voudriez répondre : « je ne regarde que des séries, par ailleurs, téléchargées illégalement, donc franchement, tes chèques tu peux te les… »

Ce que vous feriez mieux de répondre : « c’est vrai, d’ailleurs j’en étais ravi, c’était une super idée. Loin de moi l’idée de tomber dans l’abus, je te rassure. Simplement, là je voudrais évoquer avec toi la partie rémunération en tant que telle, car c’est une composante importante de mon équilibre ici et naturellement de ma motivation. Laisse-moi t’exposer quelques résultats concrets de mon investissement au quotidien… » (Et, rebelote, c’est parti pour la démonstration chiffrée que vous êtes l’employé du mois).

etre-paye-plus-au-travail

Ce que vous voudriez répondre : « Oui parlons-en, parce que je n’ai pas bien saisi tes critères de notation. Genre la c******* du 3ème, elle a des 5/5 partout, j’aimerais bien savoir pourquoi. »

Ce que vous feriez mieux de répondre : « parlons-en, je trouve cet outil super, il m’aide vraiment à savoir où j’en suis chaque année. Cela dit, si je me permets de te demander une augmentation, c’est aussi parce que je m’appuie sur des résultats concrets, hors évaluation, et sur tout ce que j’ai encore à t’apporter, au-delà de ce que j’ai fait dans le passé… » (C’est le moment où vous envoyez du rêve sur votre investissement personnel, que vous pouvez encore accroître, les initiatives que vous pouvez prendre, les points que vous pouvez améliorer…).

Bonne négo à tous !

Pas encore de commentaire.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *