Look d’été au bureau : ligue de prévention des fashion faux-pas…

Ca look-ete-image1y est, nous sommes en plein cœur de la période estivale. Et à quelques exceptions près, les degrés sont en pleine escalade, et le soleil tape plutôt deux fois qu’une sur les vitres de votre bureau. Vous n’avez qu’une envie : vous promener pieds nus et en short. Ce qui est largement incompatible avec le port de la cravate ou du foulard Hermès. Alors, vous bricolez… Un look d’été qui ne vous fasse pas trop transpirer. Et c’est là que le bât blesse et qu’il faut prévenir l’erreur fatale.

Pour vous messieurs… À proscrire impérativement de votre look estival au bureau…

look-ete-homme-image2

  • La chemise à manches courtes rentrée dans le pantalon. Les manches courtes ou les manches roulées trois quarts font décontracté que vous le vouliez ou non. Donc mieux vaut assumer et porter ce type de chemises hors ceinture. Ca ne sert à rien d’essayer de compenser avec votre pantalon à pinces bien remonté. Ce serait comme mettre du cirage sur des tongs en espérant que de cette façon elles aient l’air de chaussures de ville.

  • Le pantalon d’hiver avec le tee-shirt d’été. Pour vous, un pantalon noir est un pantalon noir : vous ne voyez pas bien l’intérêt d’avoir des pièces d’hiver et d’été puisqu’au final tout se ressemble. Et bien nous on le voit l’intérêt : l’amour propre. Bon on exagère, mais en vrai, croyez-nous : quand vous mettez votre tee-shirt Hawaï sur un pantalon en velours plutôt qu’en toile, ça jure violemment.

  • La chaussure sans chaussettes. Catastrophe visuelle (les poils des pieds qui prennent l’air à la naissance de la cheville) et olfactive. Mettez des chaussettes. D’été pour moins étouffer.

  • Le tee-shirt de sport. C’est un peu comme l’histoire des pantalons, plus haut. Tous les tee-shirts ne se valent pas. Il y a des tee-shirts col V qui font très habillés et passent bien avec une veste. D’autres qui font « soirée pétanque ». Evitez le style parachute et optez pour des vêtements ajustés et en coton de qualité.

  • Le jean blanc avec des chaussures noires. Le jean blanc a l’air naturel en été, mais c’est un faux ami. Si vous n’harmonisez pas l’intégralité de votre tenue dans des tons estivaux, il devient un véritable piège à beaufitude. À porter donc avec des chaussures en toile légères ou à laisser au vestiaire.

On n’ose pas les citer… Mais par sécurité on va quand même les lister :

  • le marcel

  • la sandalette

  • la casquette

  • la banane.

Gardez donc ces jolis attributs pour vos barbecues en famille ou vos déguisements du premier de l’an.

 

Pour vous mesdames…À exclure de votre garde-robe pro…

??????????????????

  • Le débardeur avec bretelles de soutien-gorge apparentes. N’allez même pas imaginer que cela ait quelque chose de sexy. À part vos bourrelets, cela n’affole personne.

  • Le total look blanc. Pas vraiment à bannir mais à manier avec précaution. Autant ça fonctionne bien avec des ensembles en lin évasés, une silhouette impeccable et des chaussures un peu ethniques. Autant en total ensemble moulant synthétique (façon caleçon + top à dentelle), avec excès de pains au chocolat sur les hanches et mules à talon de dix centimètres, ça fait… peur.

  • Le look Brazil quand on est blanche comme une aspirine. Les couleurs flashy, c’est très joli, mais la robe jaune fluo sur votre teint malade, ne rêvez pas, ça ne fera pas de vous la nouvelle J.Lo.

  • Le nombril à l’air. Votre piercing est peut-être dernier cri, mais au bureau, ça fait vraiment désordre. Venez en paréo tant que vous y êtes.

  • La robe transparente. Avec sous-vêtements noirs en cadeau. La cause des femmes ne s’en remettrait pas.

On n’ose pas les citer… Mais par sécurité on va quand même les lister :

  • la jupette de surfeuse

  • le faux-bronzage à coups de terre de soleil désespérés

  • le chèche dans les cheveux (vous n’êtes plus au lycée)

  • les collants chair pour faire croire que vous êtes bronzée.

Crédits photos : Photl, PhotoXpress, Stock Photo

Pas encore de commentaire.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *