Les erreurs à ne pas faire avant de partir en congés

organiser-depart-conges-travailPlus vos vacances approchent, moins vous avez envie de penser boulot, et c’est bien normal. Sous réserve, toutefois, de ne pas commettre quelques irréparables erreurs. Irréparables ? Pourquoi ? Mais parce que les boulettes que vous faites avant un départ en congés ont tout le loisir de germer (et faire causer tout l’open space) pendant que vous vous faites bronzer sous les cocotiers, pardi ! Ce qui est catastrophique pour votre retour à la réalité dans quinze jours. Donc des congés, ça se prépare. D’abord pour que vous puissiez pleinement en profiter, sans vous angoisser de ce qu’il se passe au bureau. Et bien sûr pour que votre absence ne puisse fournir à aucun de vos collègues les moyens de vous descendre. On n’est jamais trop prudent.

Source gif : http://www.reddit.com/r/reactiongifs/comments/1ygq5f/mrw_everyones_talking_about_the_olympics/

Erreur n°1 : aucune (même infime) négligence avant de partir

checklist-depart-vacances

Source gif : http://dustingoffmyhighesthopes.tumblr.com/post/62777669571/wearing-punk-rock-t-shirts-to-class

Dès que vous vous absentez plus de trois jours du bureau, la rigueur est de mise. Parce que les autres vont farfouiller vos dossiers, vos façons de faire et découvriront rapidement le pot aux roses de votre incompétence. Oui, incompétence, carrément. Car, soyez-en sûr : les absents ont toujours tort, et les présents sauront pertinemment faire de votre « petite négligence » (vous n’avez pas respecté une ligne du process) un drame interplanétaire (« il ne respecte AUCUN process !! »).

Il est donc essentiel d’être particulièrement concentré les quinze jours précédents votre départ et de ne rien laisser au hasard. Vérifiez que tous vos mails sont traités (et qu’aucune relance gênante ne va survenir en votre absence par exemple). Que vos démarches administratives sont nikel (n’oubliez pas de brûler vos archives de notes de frais avant de partir, on ne sait jamais). Ou encore que l’historique de navigation est clean (ok, c’était pour la fête des mères, mais vous avez été 52 fois dans le mois faire des emplettes sur Sarenza).

Erreur n°2 : prendre une grande décision de changement (ou lancer un nouveau projet) juste avant de partir

strategie-de-bureauSource gif : Impastor

Surtout pas. À partir de J-3 semaines avant votre départ, ne changez plus rien. Routine, routine, routine. Parce que toute prise d’initiative un peu en dehors de vos habitudes peut potentiellement vous amener des imprévus en termes de délais, de process, de contraintes. Lesquels viendraient chambouler votre organisation à la dernière minute juste avant votre départ en congés, vous obligeant à confier des tâches délicates, parce que non maîtrisées, à vos collègues. Non, ce n’est vraiment pas le moment d’innover, remettez ça à la rentrée.

Erreur n°3 : trop en demander à vos collègues ou au contraire pas assez

collegue-travailSource gif : http://wifflegif.com/

Ce juste-milieu-là est très difficile à trouver, c’est pourquoi mieux vaut vous y prendre en avance que vous pencher sur la question, comme un petit naïf que vous n’êtes pas, au dernier moment. C’est simple :

si vous ne confiez pas assez de tâches, en votre absence, à vos collègues, on va se demander ce que vous fichez le reste de l’année. Quand bien même vous avez bossé 90 heures par semaine depuis trois mois pour que tout votre boulot soit fait à l’avance, ne vous méprenez pas : peu le reconnaîtront, et en prime Chef se dira qu’il ne vous charge pas assez.

si vous laissez au contraire trop à faire à votre équipe, ils vous haïront, et diront bien sûr que vous n’en avez pas ramé une et auriez pu mieux vous organiser.

Alors définissez des missions à laisser en cadeau à un collègue, pas trop compliquées pour qu’il ne vous dérange pas pendant vos congés, et en même temps pas trop simples pour qu’il vous respecte.  Évitez de laisser des dossiers urgents sur le feu et offrez-lui plutôt des projets avec des délais longs, vous permettant de jeter un œil au bousin au rentrant (et de reprendre le contrôle si, lui, a fait des boulettes).

 

Erreur n°4 : ni vu ni connu, faire comme si on avait oublié qu’on partait en vacances

incognito-au-boulotSource gif : http://www.reddit.com/r/CatGifs/comments/1b8x02/camouflage/

On comprend bien l’idée. Vous savez parfaitement que si vous claironnez que dans dix jours, vous êtes en congés, tout le monde va vous tomber dessus pour vous refiler un max de boulot à boucler avant de décoller. Mais ne faites pas l’enfant. Si à l’inverse, vous filez incognito en annonçant la veille que vous serez en Guadeloupe pour les quatre prochaines semaines, ça risque d’être la panique et vous vous taperez deux fois plus de réunions de dernière minute. Le tout est de le dire clairement à partir d’un mois avant la date de départ, pour que tout le monde soit bien au courant. Mais d’éviter aussi de trop le rappeler pour qu’on ne vous blinde pas de projets ou d’heures sup’, sous prétexte qu’après, vous aurez toutes les vacances pour récupérer…

Erreur N°5 : ne pas se laisser de marge avant le départ

urgence-au-travail

Source gif : https://www.reddit.com/r/gifs/comments/4bjerh/train_driver_hitting_emergency_brake/

Offrez-vous au moins une demie journée de battement avant l’heure H de votre départ. Si vous partez un vendredi soir par exemple, organisez-vous pour avoir fini toutes vos tâches importantes, rendez-vous et réunions pour le vendredi 12h00. Vous aurez ainsi l’après-midi pour tranquillement vérifier que tout est à jour, caser en toute sérénité le « point » que Boss veut refaire avec vous avant votre départ (c’est inévitable), classer vos mails et supprimer toute trace de vie personnelle, et même faire votre todo list de rentrée, ce qui vous permettra de reprendre détendu dans quinze jours, même en plein jetlag.

Erreur N°6 : laisser son bureau cracra et fouillis

ranger-son-bureauSource gif : http://www.gifbay.com/gif/how_to_clean_your_desk-131893/

Que quelqu’un vienne s’y installer ou non pendant vos congés, soyez certain qu’on viendra en tous les cas au moins y jeter un œil. Parce qu’un de vos collègues cherchera une agrafeuse qui fonctionne, ou, un doc dans vos dossiers. Soignez donc votre image en évitant de laisser à côté de l’ordi quatre ou cinq tasses jaunies de vieux café ou les miettes de votre dernier goûter… Et faites en sorte que chacun puisse trouver facilement les documents qu’il cherche. Certes, ce sont vos affaires, mais n’oubliez jamais que ce n’est pas votre boîte. Il est donc de votre devoir de rendre tout ça accessible et propre ! Une occasion par ailleurs de faire le tri et de rendre votre retour plus agréable avec un bureau rangé !

Pas encore de commentaire.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *