Et si on arrêtait de demander n’importe quoi aux secrétaires ?

journee-secretaireEt voici le métier le plus mal défini au monde : secrétaire. Avouez que tout le monde sait ce que fait un informaticien, un commercial ou encore un comptable mais que pour les secrétaires, c’est le total flou artistique ! Bien sûr, on situe vaguement leur poste dans le vaste champ de l’organisation de la vie de l’entreprise, mais où s’arrête le cadre, où commence l’abus ? Malheureusement (pour les secrétaires à qui nous adressons tout notre soutien) chaque jour est un combat pour (im)poser les limites… Certaines y arrivent très bien (mais ne sont parfois pas dans les petits papiers, magie du stéréotype en entreprise oblige), d’autres croulent sous leur gentillesse à vouloir rendre service… Le problème c’est que certains collaborateurs profitent pleinement de ce salarié à qui ils pensent pouvoir à peu près tout demander… Avis aux profiteurs : voici vos nouveaux commandements, parce que comme dirait Twitter, de nos jours, les secrétaires sont encore à la recherche du respect, et qu’on les comprend.

Source gif : giphy.com

1er commandement « je respecte la secrétaire » : je change le rouleau de papier toilette tout seul comme un grand.

respect-secretaire-travailSource gif : cheezburger.com

À moins qu’on vous ait expressément spécifié que le PQ était dans les ordres de missions de la secrétaire de votre boîte, ce qui nous étonnerait beaucoup quand même, vous n’avez pas plus de raisons de demander à Martine la secrétaire de remettre du papier qu’à votre voisin d’open space. Alors retenez une bonne fois pour toutes où est la réserve et faites votre petit bazar tout seul comme un grand : Martine n’est pas votre maman.

2ème commandement « je respecte la secrétaire » : je n’apporte pas un pli d’1m50 sur 1m80 à emballer à 18H00 alors que le coursier passe à 18h05.

abus-travail-collegueSource gif : www.tumblr.com

Si Martine a besoin d’adrénaline dans sa vie, elle fera comme tout un chacun un saut à l’élastique ou une sortie à Leclerc avec ses enfants un samedi après-midi. Elle ne vous a rien demandé. Alors pourquoi inutilement lui infliger des épreuves stressantes au quotidien ? La moindre des choses quand on confie une tâche à quelqu’un est d’éviter de lui refourguer en prime une pression de fin de sprint ! Anticipez ou débrouillez-vous avec vos enveloppes et papier kraft si vous êtes en retard !

3ème commandement « je respecte la secrétaire » : j’arrête de demander l’impossible.

wonderwomanSource gif : www.newnownext.com

Oui, Martine est débrouillarde, c’est vrai et cela mérite d’être souligné. Mais de là à vous dégoter à 11h50 un resto pour dix, « gastro mais à 10€ par tête de pipe »… Vous êtes en plein délire : ce qui est compliqué pour vous l’est a priori aussi pour elle, Martine n’est pas Hilguegue. Alors mollo sur les exigences, commandez des sushis comme tout le monde.

4ème commandement « je respecte la secrétaire » : je me débrouille avec mes 200 photocopies.

photocopie-bureauSource gif : www.reddit.com

Petit rappel : oui Martine fait les copies du boss. C’est le boss. Vous n’êtes pas le boss. Vous n’êtes pas au-dessus de Martine. Martine n’est pas votre assistante perso. CQFD. Faites vos photocopies tout seul, ou mieux, arrêtez de faire des photocopies à tout va, c’est mauvais pour votre karma.

5ème commandement « je respecte la secrétaire » : j’arrête d’organiser des réunions à 19h00 quand sa présence est indispensable.

are-you-seriousSource gif : sonyaivailova.tumblr.com

Ça, c’est pour les workaholics de service qui pensent que tout le monde est comme eux. Voici la notice pour les gens normaux qui gagnent un salaire normal-sans-plus et n’ont pas l’intention de finir actionnaire majoritaire : respecter les horaires collectifs. C’est tout. Mettez-vous à la place de la secrétaire qui veut bien faire son travail, mais n’est pas non plus prête à se rouler nue dans les orties pour être bien vue. Martine finit à 18h00. Organiser une réunion où elle doit être présente à 19h00 est tout simplement égoïste (voire criminel pour sa motivation, espèce de sale type) parce que vous l’obligez à rester – alors qu’elle n’a rien à y gagner – ou à se mettre dans l’embarras pour dire non…

6ème commandement « je respecte la secrétaire » : j’arrête les sobriquets ridicules sous prétexte de relation affectueuse.

sobriquet-en-entrepriseSource gif : giphy.com

« Ma petite Martine », « Ma Jocelyne »… Deux questions : vous autoriseriez-vous de telles familiarités avec votre N+1 ? Et à l’inverse, accepteriez-vous que votre boss vous appelle « mon petit Sébastien » ? Ce genre de procédé pseudo affectif marque abusivement un lien de hiérarchie que vous le vouliez ou non : je peux me permettre de l’appeler comme ça parce que « c’est la secrétaire ». Passe à la limite quand c’est Jean-Pascal qui côtoie Martine depuis trente ans, mais PAS quand c’est le stagiaire de 20 ans qui a trouvé en Martoche la seule bonne poire au-dessus de laquelle il a l’impression de pouvoir se placer ! Boooouuuh ! Si vous voulez être gentil, remerciez-la pour le service qu’elle vous a rendu, complimentez-la sur son dernier projet et remettez-vous d’égal à égal : parce que c’est la réalité de l’organigramme, très cher.

Pas encore de commentaire.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *