École et travail : même combat – 15 signes qui prouvent que nous sommes restés de petits écoliers

travail-egal-ecoleAu bas mot, on a tous à peu près fait une quinzaine d’années d’école, le tout dans nos premières années de vie : autant vous dire que ça marque un bonhomme ! On a beau jouer aux adultes dans nos costards serrés et nos talons trop hauts, il n’empêche qu’au fond, on a gardé nos petites habitudes d’écolier. Certes, on s’agace de consignes trop scolaires, de boss trop paternalistes, de systèmes parfois puérils : mais ne sont-ils pas quelque part profondément ancrés en nous et dans notre société ? Il semblerait bien, en tous les cas, que du haut de notre CDI, nous soyons restés un peu dans la cour des petits…

1 – Septembre a aussi pour nous des airs de rentrée (alors qu’on est rentré de vacances depuis le 15 juillet)

rentrée-au-travailSource : gatsha.tumblr.com

Rien n’y fait et chaque année, c’est pareil : septembre = rentrée. L’été est censé se finir le 20 septembre, mais on a pourtant tous l’impression qu’au 1er, il est plié. On est un peu fébriles à l’idée « d’attaquer la nouvelle année », alors que concrètement il s’agit plutôt de la fin puisqu’on est au dernier trimestre 2015. Côté rituels, tout y est aussi : on passe souvent chez le coiffeur à la fin de l’été, on renouvelle un peu la garde-robe pour avoir de beaux habits de rentrée…

2 – On a nos petites fournitures fétiches

effaceur-reecriveur-super-magi-effaceur-reecriveur-super-magic-cultura

Crédit photo : Cultura.com

À l’école, notre préféré, c’était ce stylo plume qui écrivait un peu gros. Au boulot, on a aussi nos ptites affaires auxquelles on tient. C’est parfois moins visible, mais chacun a ses tics : comme n’écrire qu’en bleu ou en noir, machouiller la gomme du critérium ou encore ne pas supporter que Machine nous prenne notre agrafeuse sans nous la rendre…

3 – On a peur des contrôles

evaluation-entreprise

Source : fickledavid.tumblr.com

Oh bien sûr, on en connaît qui disent se moquer royalement des évaluations ou encore des convocations infantilisantes de Duboss. Il n’empêche que personne n’aime trop ça quand même…

4 – … et des avertissements

avertissement-travail

Source : giphy.com

Oui, c’est mignon, ils ont gardé le même nom en entreprise qu’au collège. Si tu dérapes, avertos ! Même si on vous accorde qu’à l’âge adulte, les conséquences sont un poil plus lourdes…

5 – Il y a le chef de bande : la grande gueule de la boîte qui commande tout le monde et qu’on suit bon an mal an

leader-travail

Source : cityneversleepss.tumblr.com

Un peu comme cet arrogant Mickaël de 6ème B ou cette peste de Marlène : on ne sait pas ce qu’on leur trouve, pourquoi on les écoute, et pourquoi on fait tout ce qu’ils disent, mais on fait, c’est tout ! Au boulot, c’est pareil à ceci près qu’on a peut-être un peu plus de recul  et qu’on sait parfaitement qu’on n’a pas le choix. Mieux vaut être dans leurs petits papiers, alors on leur dit qu’on est d’accord avec eux à la machine à café ou on applaudit comme tout le monde quand ils parlent en réunion…

6 – On a nos amis mais aussi un pire ennemi

ennemi

Source : www.reddit.com

Il y a vos meilleurs collègues, ceux à qui vous pouvez vous confier et sur qui vous pouvez compter en cas de charrette. Et il y a : Brigitte. Celle qui vous veut du mal, vous ne savez pas pourquoi, et qui n’a qu’une passion dans la vie, ragoter sur vous et vous descendre auprès du chef. La seule différence avec l’école, c’est que vous ne pouvez pas vraiment l’attendre à la sortie pour lui régler son compte, sinon, vous arrivez directement au 4ème point de ce billet.

7 – On se sent humilié quand il y a plein de trucs en rouge sur notre rapport

stylo-rouge-copie

Source : ruinedchildhood.com

Alors, c’est vrai que certains boss évitent avec soin le coup des annotations au stylo rouge, histoire d’esquiver l’évocation frontale d’une correction de prof. Mais enfin, même en noir, quand tout votre rapport est bardé de rayures et de petites inscriptions, ça fait exactement le même effet : « pfff il est nul ce prof boss ».

8 – Quand l’heure de la fin de journée approche, on est dans les starting blocks

partir-plus-tot-du-bureau

Source : reddit.com

Surtout le vendredi. Et on regrette le temps où, que le prof ait fini ou non son cours, tout le monde se levait et pliait les gaules. Si seulement, on pouvait faire la même en réunion…

9 – Le délégué du personnel a des airs de délégué de classe
delegue-classe

Source : hellogiggles.com

Très franchement, on ne sait pas trop à quoi il sert. Mais on sait qu’il en faut un, et on a retenu que c’était lui qui nous défendait en cas de problème. Le reste de ses missions nous intéresse autant qu’une vieille pomme au goûter.

10 – À 10h on a besoin d’une récré pause

faire-une-pause-au-travail

Source : hoppip.tumblr.com

Et à 15h aussi.

11 – Au bout de 3 mois sans vacances, on est à bout

epuisement-travail

Source : bitcheslovekoalas.tumblr.com

Que voulez-vous ? Toute notre enfance, on nous habitue à nous reposer toutes les 10 semaines. Et au boulot, il faudrait tenir 6 mois ? Ne vous étonnez pas que ça vous tire sur la couenne et que seuls survivent les petits malins qui distillent habilement tous les 2 mois et demi une petite semaine de congés…

12 – On est sûr que Caroline et Pierre s’aiment en secret

amour-travailSource : www.reddit.com

Faudrait juste une boom un séminaire pour que ça se concrétise.

13 – Sur le net, on cherche des infos drôles sur le prof de maths boss, et si on en trouve, on est le roi du monde

info-sur-patron

Source : www.reddit.com

Que celui qui n’a pas cherché à savoir si son patron était inscrit sur Ashley Madison nous jette la première pierre.

14 – En réunion, on aime bien chuchoter ou faire des blagues à son voisin

blague-reunion

Source : www.reddit.com

Que celui qui n’a jamais dessiné un pénis sur le cahier de son voisin en réunion nous jette la deuxième pierre.

15 – On se demande ce qu’on fera après… quand on sera grand

avenir-travail

Source : thats-n0-moon.tumblr.com

Oui, heureusement, on a gardé des rêves. Tout quitter un jour pour un tour du monde. Faire du bénévolat à la retraite. Monter son entreprise avant ses 50 ans. Ou encore… retourner à l’école !

Pas encore de commentaire.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *