De la difficulté de covoiturer en été…

C’est vrai que calendrier-vignette-image1vous avez toujours bien aimé Fort Boyard et ses épreuves estivales. Mais de là à en faire votre pain quotidien… Parce qu’en effet, quand on a l’habitude de covoiturer pour aller au travail toute l’année, et que la période des congés payés arrive, le cerveau risque la foulure neuronale à essayer de réorganiser les trajets. Il faut tenir compte des semaines de vacances de chacun, des horaires allégés ou encore des voitures prêtées à la famille de passage… Pour élaborer un planning de covoiturage qui convienne à tout le monde (enfin, à ceux qui ne sont pas en train de manger des glaces sur la plage). LE casse-tête en bonne et due forme, qui aboutit une fois sur deux à l’arrêt pur et simple du covoiturage le temps que septembre se réinstalle… Alors qu’au fond, avec un peu de recul et les bons outils, il est possible de traverser cette période sans renoncer à partager sa voiture. Pour vous aider à voir les choses autrement, l’équipe weepil , très philosophe en ce moment, partage avec vous ses maximes fétiches, et ses astuces !

La maxime de Michel : « Élargissez votre cercle… Vous serez moins serré ! »

L’été est le moment parfait pour ouvrir son esprit et sa voiture à de nouveaux horizons ! Vous êtes peut-être habitué à covoiturer toute l’année avec vos collègues préférés… Oui, mais là, ils manquent à l’appel. Alors, vous n’allez pas pour autant vous la jouer solo dans la Clio, ce serait d’un triste… C’est au contraire le moment d’élargir votre cercle et de faire des rencontres ! Il y a en effet fort à parier que dans les entreprises autour de vous, il y a quelques âmes esseulées à la recherche également de partenaires, de covoiturage s’entend. Et ce, d’autant plus si vous vous situez dans une zone prompte à attirer les saisonniers. Alors, rendez-vous sur weepil.fr, pour consulter les annonces de covoiturage sur les mêmes villes ou quartiers que vous, et potentiellement trouver de nouveaux covoitureurs, le temps d’un été ou même après !

recherche-weepil-image2

Trouvez de nouveaux covoitureurs domicile-travail sur weepil.fr

La maxime de Jean-Yves : « Pourquoi garder pour soi-même un problème quand on peut le déléguer à un autre ? »

Arrêtez de vous faire des nœuds dans la tête : déléguez ! weepil.fr est justement là pour vous simplifier la vie quand l’organisation des covoiturages réguliers est trop compliquée ! Vous vous inscrivez gratuitement sur le site, puis vous renseignez vos contraintes d’emploi du temps ou de conduite (si, par exemple, vous ne pouvez pas conduire faute de voiture pendant une semaine). Les autres covoitureurs de votre groupe font de même… weepil calcule la meilleure combinaison possible de toutes vos caractéristiques, et vous propose un planning de covoiturage idéal et équitable. Vous n’avez plus qu’à suivre l’organisation proposée, et à la mettre à jour si besoin – en cas d’absence de dernière minute par exemple… En résumé : si Jeanne est en congés du 28 juillet au 8 août, que Pierre travaille à domicile un jour sur deux du 15 juillet au 15 août, que Patrick n’a pas de voiture la semaine du 28 juillet au 4 août et que vous, vous n’avez pas de congés, et plus assez de Doliprane… Et bien sachez que weepil mixera toutes ces infos dans son shaker, et vous proposera la solution et l’organisation clés en main pour que tout ce petit monde puisse continuer à covoiturer en toute fluidité !

planning-weepil-image3

Renseignez vos contraintes personnelles sur weepil.fr (jours de conduite, d’absence…) : weepil génère la meilleure combinaison possible des souhaits de chaque covoitureur de votre groupe, et le traduit en planning. Il n’y a plus qu’à suivre !

La maxime de Philippe : « À trop se créer de problèmes, on en oublie de se créer des solutions… »

Attention, instant psycho ! L’été est en effet idéal pour prendre du recul sur ses habitudes, son rythme, ses rapports aux autres. Essayer de changer sa façon de voir. En cette saison, tout est plus lent, et cette lenteur, il faut s’en servir. Elle est là pour nous sortir de la routine, et nous faire nous questionner. Par exemple là, vous paniquez à l’idée de n’avoir aucun moyen de transport pendant une semaine, parce que votre voiture est au garage : avez-vous fait le tour de vos collègues pour savoir si l’un d’entre eux pourrait vous conduire au travail pendant ce laps de temps ? Autre exemple : vous vous dites que vous ne pouvez pas covoiturer pendant un mois parce que votre collègue-covoitureur a décidé en août de finir tous les jours une heure plus tôt… Mais vous êtes-vous seulement posé la question : ne pourriez-vous pas, vous aussi, finir une heure plus tôt pendant un mois et continuer à covoiturer avec votre collègue ? Evidemment, vous ne décidez pas de tout, on s’en doute. Mais notre irréductible tendance à subir les choses n’est pas toujours bonne conseillère non plus. Le tout est de trouver le bon compromis. La vie est plus simple qu’on ne le croit ! Surtout quand le soleil est là…

psycho-weepil-image4

Crédits photo : Freepik, weepil

Pas encore de commentaire.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *