Comment réussir à poser ses congés en août quand on n’a pas d’enfants ?

Calendar 8Sur le papier, tout le monde a les mêmes chances de poser ses congés à la date qu’il souhaite. Dans les faits, c’est tout un tas de règles tacites qui règne sur le planning des vacances. L’ancienneté : si ça fait un an que vous êtes là, vous ne pesez pas lourd face à Valoche et ses dix années de bons et loyaux services. L’habitude : Jean-Paul prend tous les ans un mois du 15 juillet au 15 août, c’est comme ça et ce n’est sûrement pas vous qui allez lui faire modifier sa résa. Les enfants : si vous ne donnez pas le mois d’août à Patrick et Martine, dont la nounou est à Palavas, ils n’ont plus qu’à trouver un bureau pour leurs rejetons. Alors forcément, si vous n’êtes dans aucun de ces cas, il paraît plus probable qu’on vous accorde le mois de juin. Voire, une semaine en juin, une fin août et une fin septembre. Ce qui sied très mal à votre projet de road trip en Thaïlande. Alors bien sûr, vous pourriez jouer la carte de l’abnégation : le collègue gentil qui s’écrase face aux contraintes des autres. Mais c’est déjà ce que vous faites toute l’année ! Alors, après tout vous avez bien le droit d’être égoïste sur ce coup… Et donc totalement immoral dans vos stratagèmes.

Déjà commencez par vous y prendre avant le mois de juin !

faire-la-courseSource : giphy.com

Non mais vous croyez quoi ? Martine, sous ses airs de mère de famille dévouée, est un vrai requin en matière de congés. Elle est sur le dossier depuis Noël. À passer de la crème dans le dos du boss, et son message en même temps (« au fait, tu sais que je serai embêtée pour le mois d’août ?… »). Alors, forcément, si vous, vous restez en retrait de toute l’agitation quand les N+1 demandent de remplir les fiches de souhait pour les congés, vous vous mettez tout seul hors course. Martine est un requin, soyez le croco qui va venir lui chatouiller l’aileron.

Inventez-vous un évènement inratable.

mariageSource : moviegifss.tumblr.com

Le mariage du frère. Les retrouvailles en Alaska avec votre mère biologique. Ce que vous voulez, mais imposez une date, naturellement située au milieu de la période de vacances que vous visez. Imparable, personne n’osera vous demander de passer à côté du D-Day. Reste cependant à négocier les trois semaines tout autour.

Ne vous laissez pas attendrir…

chat-sournoisSource : animesandcats.tumblr.com

Vos collègues savent qu’il vaut mieux vous convaincre en direct de modifier vos projets, plutôt qu’attendre que le boss tranche par lui-même pour attribuer les périodes. Alors, ils vont tout faire pour vous approcher, puis vous faire pleurnicher sur leur sort, pour enfin vous faire courber l’échine. N’en faites rien. Écoutez-les patiemment sans la moindre empathie, et arrangez-vous pour qu’ils repartent en prime avec le poids de la culpabilité de leur manœuvre machiavélique. Quand Patrick vous expose son problème de garde d’enfants, rappelez-lui par exemple, quelle chance il a, lui, d’avoir des enfants. Et que vous seriez prêt, vous, à assumer ces petits soucis de garde, plutôt qu’être seul aujourd’hui. Drame et réussite assurés. La bienséance nous oblige à ne pas développer plus ce point, mais on compte sur vous pour le faire comme il se doit, mouchoirs à l’appui. Aucune des deux parties ne voulant faire de concessions, il reviendra donc au boss de trancher. À la différence que si vous perdez, votre patron sera probablement désolé de vous l’apprendre et gardera une mini dette envers vous. Dette qui l’année prochaine devrait grandement faciliter le débat. (Alors que si vous capitulez en amont pour faire plaisir à votre collègue, votre N+1 ne relèvera même pas votre sacrifice).

Manipulez vos adversaires.

manipulationSource : reddit.com

Ça ne marche pas avec tous. Mais si Jean-Paul et Valoche sont du genre ambitieux-prêt-à-tout, ça pourrait faire vaciller leurs projets. Lors d’une discussion sur les vacances à la machine à café, répandez le bruit que le mois d’août va être THE moment stratégique de l’année : le mois où le boss va consulter tranquillement les équipes alors présentes pour construire ses projets futurs… Le mois où il va se poser sur les potentielles promotions de l’année… Bref, faites-les saliver, et bien sûr, dites que de votre côté vous êtes en train de réfléchir pour décaler vos congés, histoire de ne pas rater cette période clé. Par peur de rester à la traîne, ils pourraient bien revoir leurs aspirations.

Battez-vous !

combatSource : reddit.com

Quand votre boss va convoquer Patrick pour lui dire qu’il est bien embêté d’avoir à trancher entre lui et vous pour le mois d’août… Vous croyez vraiment qu’il va en profiter pour faire vos louanges et se rallier à votre cause ? Patrick va tout simplement dé-mon-ter vos vacances en Thaïlande, qui ne sont rien à côté de ses responsabilités de père (cela dit, c’est vrai, mais passons). Alors, quand ce sera votre tour de parler au patron, allez-y franco (faudra juste l’assumer après) : « je rappelle que Patrick fait péniblement 35h dans la semaine, pendant que j’en enquille 60 », « je rappelle que Patrick arrive à 9h30 le matin, au moment où j’attaque ma troisième heure de travail… » Et « je rappelle que nous n’avons pas les mêmes responsabilités et que blablabla, si je veux pas finir en burn-out, il me faut ces vacances ».

N’oubliez pas la carte postale.

Une fois la bataille gagnée, soyez fair-play. Envoyez une petite carte à vos collègues restés à quai.

carte-postale_modifié-1

Pas encore de commentaire.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *