Comment faire d’un simple pot de départ une vraie grosse fête ?

C’est la coutumepot-de-depart-reussi et vous vous y plierez volontiers. Cinq ans à bosser dans cette boîte, vous n’allez pas partir comme un voleur. Vous avez même plutôt envie de fêter cela comme il se doit. Seulement, problème : en général les pots de départ, c’est cacahuètes et mousseux sur un mange-debout près de la machine à café, un discours, un cadeau et au lit. Autrement dit, pas vraiment de quoi faire un remake de Projet X. Et c’est bien dommage, puisqu’une fête avec tout le gratin de vos collègues devenus amis, ça ne se refera peut- être pas de si tôt. Notre solution en 10 étapes pour faire d’un basique pot, la fiesta de votre vie.

Étape 1 : Annoncez – presque – la couleur.

Commencez par le début : patron-entreprisevous n’êtes pas chez vous. Donc avant d’organiser votre petite sauterie, parlez-en à votre boss. Demandez au passage si l’alcool est autorisé dans le cadre d’un pot, et préparez le terrain. Plutôt que de dire « j’aimerais offrir un verre à mes collègues », dites « j’aimerais vraiment fêter mon départ, il est possible que ça déborde un peu au-delà de 20h ». Au moins, vous aurez été – presque – honnête.

Étape 2 : Mettez la dose niveau buffet.

Si vous débarquez avec un bol de Curly et une bouteille de Champomy en disant à 18h « toc toc, c’est l’heure du pot »un-buffet-de-pot-de-depart, c’est sûr que personne ne va s’attendre à la soirée de l’année. Voyez les choses en grand et faites monter la pression toute la journée. Le matin, arrivez avec dix grands sacs de courses. Le midi, revenez avec deux glacières. L’après-midi, faites-vous livrer des déguisements. Trouvez un lieu dans l’entreprise pour votre pot et commencez à tout installer dès l’après-midi : déco, ordinateur, enceintes… Et activités ! Prévoyez un petit espace « photos » avec une application sur tablette de type « Photomaton » et des accessoires de déguisement à côté. Ou une pêche au canard. Ou encore tout le matériel pour des blindtests… Devant tant d’attentions, de démesure et de fait accompli, big boss ne pourra que vous remercier pour votre geste, sans pouvoir jouer les trouble-fêtes.

Étape 3 : Faites monter l’ambiance toute la journée.

Votre objectif : donnerHaribo envie à tout le monde de faire la fête. Commencez dès le matin par évènementialiser la journée en arrivant avec des croissants, des bonbons et en faisant le tour des bureaux. Arrivez si possible déguisé pour semer une ambiance de gros lâchage, ou au moins débarquez en habit de lumière : T-shirt à message « bye bye », robe à paillettes… Et allez-y gaiement toute la journée : blagues, mails collectifs, musique… Faites monter l’effervescence pour que vos collègues attendent impatiemment l’heure du pot.

Étape 4 : Mobilisez quelques complices.

Impliquezcollegues-complices vos meilleurs collègues dans la montée en puissance de votre ambiance festive. Lancez-leur des défis pour votre dernière journée : mots stupides à placer en réunion, séances photos en douce aux quatre coins de l’entreprise… Rires contagieux garantis pour le reste de l’open space.

Étape 5 : Le déjeuner, la fête avant la fête.

Un restosortie-restaurant-collegues dans les règles de l’art avec le gratin de vos acolytes : rien de mieux pour se mettre dans l’ambiance. Évitez la sortie cantine en une demi-heure : misez sur un bon gros resto qui dérapera inévitablement sur l’heure de retour. L’idée est que cette journée ait des airs de « jour-pas-comme-les-autres ».

Étape 6 : Faites vos déclarations : l’après-midi.

La base d’une soirée réussie, c’est du monde. Beaucoup de monde. Pour faire venir un maximum de personnes, sortez vos violons. Vous allez verser votre larme aujourd’hui, faire-sa-declaration-aux-colleguesautant le faire le plus tôt possible, histoire de mobiliser les âmes perdues, qui par erreur n’auraient pas encore perçu l’intérêt de faire honneur à votre soirée. Faites le tour des bureaux, et distribuez vos discours d’adieu. Personne n’y résistera. Même l’acariâtre Mireille, qui, touchée de découvrir qu’elle va vous manquer (parce que bien sûr vous lui aurez dit qu’elle était une collègue hors pair et que plus rien ne sera pareil sans elle), ne pourra pas vous refuser sa présence à votre soirée.

Étape 7 : Dégainez votre buffet au fur et à mesure.

La seconde base d’une soirée??????????????????????? réussie, c’est qu’elle ne se termine pas à 21h00. Organisez votre pot sur la durée, plutôt que tout déballer d’un coup : mousseux, petits fours, discours et adieux. D’abord une partie apéritif, puis le buffet dinatoire, puis la musique et les premiers pas de danse, et les bulles, le plus tard possible, façon clou du spectacle.

Étape 8 : Et c’est parti pour le show.

Quand l’ambianceambiance-entreprise-pot est bien installée, et que tout le monde finit par se croire à une soirée de premier de l’an plutôt qu’à un pot de départ (ce qui n’est pas si ambitieux si vous suivez tous les conseils précédents), lâchez les dernières brides. Invitez Mireille à danser, entamez un karaoké sur ordi, lancez un concours de Limbo…

Étape 9 : « Quoi ? Tu ne vas pas partir maintenant, il n’est que 2h !! »

Comme dans une vraie soirée,retenir-ses-collegues soyez lourd avec toute personne qui essaiera de quitter la fête avant que le soleil ne soit levé. Comportement inutile au possible puisque ce genre de supplications n’empêche jamais personne de s’en aller, mais ça fait partie du folklore.

Étape 10 : Ayez quand même la tête sur les épaules.

Sans vouloir jouer les rabat-joie, covoiturage-colleguesattention aux responsabilités… C’est quand même un peu à cause de vous si Patrick et Jacqueline sont debout sur un bureau en train de faire tourner les serviettes. Donc, ayez un œil sur qui fait quoi, et surtout sur qui conduit. Et prenez sur vous de ramener les personnes éventuellement éméchées. Vous leur devez bien ça, puisqu’elles vous ont permis de clôturer votre CDI en beauté !

Crédits photos : Photl.com, Haribo.com, Stockvault, Stock Photo

Pas encore de commentaire.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *