5 moyens de transport ridicules pour aller au travail

moyen-transport-ridiculeEn cette semaine européenne de la mobilité, tout le monde va vous le dire : bougez autrement. Et c’est vrai qu’il y a urgence à emprunter de nouvelles voies (ah ah) et à tester des solutions qui empoisonnent moins la planète tout en tenant la route (hé hé). Evidemment, on est de la fête et on vous conseille plutôt deux fois qu’une d’ouvrir vos chakras et vos habitudes à de nouvelles façons de vous véhiculer. À commencer par le covoiturage. Mais aussi le vélo, les transports en commun… Et ça s’arrêtera à peu près là. Parce qu’il ne faudrait quand même pas aller trop loin niveau « bouger autrement ». Mobilité oui, mais avec respect de soi en option. Voici notre black liste personnelle pour vous aider à faire le tri.

Crédit photo : Stockvault

N°1 des moyens de transport ridicules pour aller au boulot
(et champion toutes catégories) :

le vélo elliptique d’extérieur

velo-elliptique-exterieurAvouez qu’il a l’air stupide. Source : www.funecobikes.com

Non mais, vous êtes sérieux ? Qu’est-ce que c’est que cet engin ? On dirait que vous vous déplacez en appareil de fitness ! Mais oui, d’ailleurs c’est bien ça. Attendez-nous, on vous rejoint en banc de muscu ! Sans rire, arrêtez ça tout de suite : vous avez peut-être le fessier galbé, mais vous faites peur à tout le monde en arrivant au boulot. Preuve en est : dans la rue, les enfants vous montrent du doigt, et leurs parents, embarrassés, leur répondent « oui le monsieur a un gros vélo » (en pensant « oui le monsieur est cinglé »). Franchement, c’est très gênant.

N°2 des moyens de transport ridicules pour aller au boulot :

l’avion

sam-cookneyAvouez qu’il a l’air très stupide.

 

Vous avez certainement entendu parler de Sam Cookney cet été. Ou l’incroyable histoire de ce salarié de Londres qui a décidé – pour faire des économies – de louer un appart’ à Barcelone et de faire quatre fois par semaine l’aller-retour domicile-travail en… avion. 5h30 de trajets par jour, le coco quand même, mais a priori il est content de son coup. Bon. L’histoire ne dit pas s’il va chercher ses jeans directement en Inde pour les payer moins cher aussi. En tous les cas, tout le monde a trouvé ça fou-rigolo-incroyable-génial… Nous, on s’est juste dit que Sam ne devait pas connaître le compte Twitter de l’ADEME.

N°3 des moyens de transport ridicules pour aller au boulot :

la trottinette

trotinetteAvouez qu’il a l’air stupide. Quand même… Source : www.wearemobility.fr

Elle est rentrée depuis bien longtemps dans les mœurs, mais on ne s’y fait pas. Ah oui, bien sûr, dans les rues de Paris, on vous accorde que ça ne passe pas trop mal. Mais essayez voir de vous déplacer avec ça à St Brieuc ou Ploemeur, vous allez moins rire (mais les passants, euh, oui pour le coup).

N°4 des moyens de transport ridicules pour aller au boulot :

le segway

segwayAvouez qu’ils ont l’air stupide. Vraiment stupide. Source : imagezimg.tk

Alerte rouge. Au début, on trouvait ça rigolo : on en voyait de temps en temps dans les rues, principalement pour des animations commerciales et des distributions de flyers. Mais il semblerait que le phénomène se propage dangereusement : et on croise de plus en plus des groupes entiers qui se baladent avec. Nous rappelons que la posture sur l’appareil est totalement ridicule : immobile, avec ses petites mains sur un grand guidon fixe, les pieds crispés et sa tête de cadre sup’ ravi (oui, parce que ça coûte cher en plus ce truc), on vous croirait tout droit sorti d’un téléfilm futuriste bas de gamme. Pensez à vos enfants. Si une photo de vous dans cet état circule sur Facebook, leur vie est ruinée.

N°5 des moyens de transport ridicules pour aller au boulot :

la caravane ou le camping-car

campingcarBon, ça, on n’a rien contre, sur le principe, mais pas au boulot. Source : wikipédia.

On aime bien l’idée de la petite maison qui roule, c’est pas ça le problème. Mais aller au boulot avec, c’est moyen. On comprend évidemment l’intérêt de ne jamais s’en séparer, pour pouvoir avoir l’impression de déjeuner à la maison par exemple tout en restant sur le parking du boulot… Mais quand même… 1. Vous ralentissez tout le monde sur la quatre-voies alors qu’on n’a pas du tout la même tolérance en septembre qu’en août. 2. Vous payez plus cher au péage. 3. Vous polluez plus. 4. On vous appelle le Gipsy King au boulot, ou pire, Jean-Claude Convenant !

Bonne semaine de la mobilité à tous. Et n’oubliez pas de bouger autrement, mais dans la dignité quand même.

2 Commentaires
  • Laurent Couteau
    avril 25, 2017

    Une page ecrite par de grands ados qui rient de tout en groupe de neuneu. Des geeks qui ont le cul vissé sur leurs fauteuils. Génération perit journal. On prend n’importe quel sujet et on le tourne en ridicule.

  • weepil
    avril 25, 2017

    Bonjour Laurent,

    Nous sommes désolés de voir que cet article vous a déplu, voire mis en colère. Notre objectif à travers ce blog n’est pas de tourner en ridicule les choses, mais effectivement d’apporter un peu de légèreté à nos lecteurs dans un secteur où le covoiturage domicile-travail reste encore un sujet très sérieux, alors que nous le voyons au contraire comme une pratique conviviale pouvant s’intégrer pleinement au monde de la vie de bureau !
    Merci toutefois pour cet avis, nous en prenons bonne note !
    Bonne continuation !

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *