10 non-dits de bureau décryptés

non-dit-entrepriseDéfinition Larousse du non-dit : ce qui, bien que chargé de sens, n’est pas formulé explicitement dans un énoncé. Traduction en langage entreprise : procédé bien pratique pour dire ce qu’on a à dire au bureau sans qu’on puisse nous le reprocher. Eh oui, on le fait tous : on ne dit pas… pour mieux dire. Mais avouons que c’est fatigant. Toute cette gymnastique pour traduire sans cesse les palabres et intentions de nos collègues. Une sorte de Tour de Babel dont seuls les plus malins continueront l’ascension. Notre top 10 pour que vous soyez de ceux-là !

Crédit photo : Stock Photo

Non-dit en entreprise n°1 : la réunion « pour qu’on réfléchisse tous ensemble ».

Non-dit-entreprise-réunion - Ce qu’il ou elle dit : J’aurais pu le faire tout seul mais je trouvais que c’était plus intéressant qu’on réfléchisse ensemble.  Ce qu’il faut entendre : Je n’y arrive pas seul, et si à la fin de la réunion rien n’a avancé, je ne suis plus le seul responsable.

 

Non-dit en entreprise n°2 : « tant que le boulot est fait »

Non-dit-entreprise-heures-supplémentaires - Ce qu’il ou elle dit : Pour moi, tout ce qui compte, c’est que le boulot soit fait.  Ce qu’il faut entendre : … mais si tu fais quelques heures sup, au moins j’en serai vraiment sûr

 

Non-dit en entreprise n°3 : j’aime pas les potins (qu’on ne me raconte pas)…

Non-dit-entreprise-potins - Ce qu’il ou elle dit : Je déteste les gens qui colportent des rumeurs et s’intéressent aux potins.  Ce qu’il faut entendre : Pourquoi personne ne m’avait dit que le boss était l’ex de la DRH ?

 

Non-dit en entreprise n°4 : les séminaires pour « resserrer les liens ».

Non-dit-entreprise-seminaire - Ce qu’il ou elle dit : Les séminaires, c’est bien pour sortir du cadre et mieux se connaître.  Ce qu’il faut entendre : … Et c’est moins cher qu’une augmentation pour endiguer le turnover

Non-dit en entreprise n°5 : les (bons) chiffres on s’en fiche !

Non-dit-entreprise-chiffres-résultat - Ce qu’il ou elle dit : Je ne vous embête pas avec les chiffres, trinquons juste à la nouvelle année !  Ce qu’il faut entendre : Si je leur dis qu’on a explosé les scores, ils vont tous me demander une augmentation

Non-dit en entreprise n°6 : je suis sympa avec le stagiaire d’observation.

Non-dit-entreprise-stagiaire-observation - Ce qu’il ou elle dit : N’hésite pas si pendant ton stage tu as besoin de quoique ce soit.  Ce qu’il faut entendre : … et si tu peux dire à ton père, accessoirement mon boss, que j’ai été sympa, ça m’arrangerait bien

Non-dit en entreprise n°7 : de l’intérêt du journal interne…

Non-dit-entreprise-journal-interne - Ce qu’il ou elle dit : Il sort quand le prochain journal interne ?  Ce qu’il faut entendre : Je demande juste parce que je suis dedans, sinon, je ne le lis jamais

Non-dit en entreprise n°8 : les bureaux sont « mieux agencés » comme ça…

Non-dit-entreprise-agencement-bureau - Ce qu’il ou elle dit : Ils sont mieux les bureaux comme ça, on a plus de lumière.  Ce qu’il faut entendre : … Ils sont mieux les bureaux comme ça, plus personne ne voit nos écrans

Non-dit en entreprise n°9 : bravo, tu es génial !

Non-dit-entreprise-bravo - Ce qu’il ou elle dit : Bravo, ton projet est une réussite !  Ce qu’il faut entendre : Rappelle-toi que je t’ai dit bravo la prochaine fois que je te demanderai un service

Non-dit en entreprise n°10 : mon bureau est en désordre, tu as vu ?

Non-dit-entreprise-piles-dossiers - Ce qu’il ou elle dit : Pose ça où tu peux sur mon bureau…  Ce qu’il faut entendre : Tu as vu comme j’ai plein de dossiers sur mon bureau et comme je suis débordé

 

Que vivent la vérité et la transparence ! Ou pas. En tous les cas, si vous voyez d’autres non-dits urgents à décrypter, rendez-vous dans les commentaires !

Pas encore de commentaire.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *